Journal de bord

Petit inside du site. Découvre les sujets à venir du site à travers l'écriture de mon propre quotidien : mes lectures, mes projets... Je te raconte ma vie de jeune écrivaine en devenir pour peut-être t'inspirer.

Amy Tounkara

1er août 2018

Création du site

L'aventure commence.

P. S. :  J’avais crée à l’origine mon site pour faire la promotion de mon premier livre publié les Dessous des Princesses Disney. Mais en route mes ambitions ont évolué…

Le 27 octobre 2019

Je déclare le partenariat avec Lallab officiellement ouvert.

C’est parti pour neuf mois d’atelier d’écriture axé sur les questions de charge mentale, de rapport au corps et d’identité des femmes musulmanes, afin de coller à l’agenda de l’association.

 

La rentrée est arrivée !

La Femme en Papier fait sa rentrée et son programme s'annonce chargée. Désormais : un chapitre de chroniques un mercredi sur deux, un article par mois et un texte de fiction une fois par mois. Du côté des réseaux, une review book chaque lundi, une review film, série, conférence ou expo chaque jeudi et bien sûre la liste de livres à lire au début du mois.

Reprise de l'écriture

Oui et non, je n'ai pas cessé d'écrire. Mais mise à part des articles, je n'écrivais que des chapitres de ma chronique, Le Sang de ma mère. Après l'atelier d'écriture animé par Kiyemis, j'ai rédigé un poème sur la colère. Écrire autre chose, sortir la tête de l'eau, à raviver la flamme. Désormais, je me dis qu'il est plus de temps de reprendre ce type d'écriture.

Le 03 aout 2019

1er atelier de lecture : L'héroïne noire qui t'inspire

Des siècle que ça me trotte dans la tête. J’vais prévu de débuter à animer des ateliers lecture et écriture à partir de septembre. Et voilà que j’ai l’occasion d’animer un atelier pour la Garden Party de MyAfroWeek. Coup de chance. Coup de folie. Mais quelle joie surtout. 

Je sais où je vais

Après avoir participé au vernissage Panafrican Story, avoir lu Fatou Diome et Rokhaya Diallo et écouté l'émission de radio Heureuse comme une Arabe en France, je ne pouvais qu'écrire qu'un article sur mon identité nationale. De ce sujet de réflexion est aussi né une vision claire du sujet de cette revue. La femme d'Afrique et de la diaspora noire. Ça fait du bien quand s'est écrit.

Pour découvrir la suite de ma chronique Le Sang de Ma Mère, clique ici

Le 07 juin 2019

LSMM, le clip

Pendant ma pause j'ai chômé, mais pas totalement. J'ai aussi finalisé mon projet vidéo : mettre Le Sang de Ma Mère en image pour le rendre "lisible" sur Instagram, où règne les images. C'est un domaine où je suis beaucoup moins à l'aise. Difficile de produire quelque chose de qualitatif avec eu de moyen.

Le 05 mai 2019

1er congé. Pour me concentrer sur le ramadan, je m'octroie un break. Le premier depuis que j'ai commencé la femmeenpapier. Et ça fait du bien !

“Un véritable espoir soulève mon coeur à la lecture d’Afrotopia. Pas seulement pour l’Afrique, mais pour l’ensemble du monde qui a peut-être une occasion de devenir plus… humain. Une envie de vite participer à ce changement m’envahit. Je comprends qu’Afrotopia n’est pas une utopie. Afrotopia est une invitation à nourrir le présent du passé, pour s’élancer vers le futur. Un futur, qui se pense et s’imagine au présent, mais où le meilleur reste à faire.”

Coup de foudre

Ce livre m'a mis une véritable claque. Il m'a tellement plu.son style, ses description, sa narration, sa construction, le double jeu de narration... Magnifique. Et l'histoire même, la belle Janie qui passe de mari en mari, guidé par son seul désir d'amour et de vie.

Le 1er avril 2019

Je me lance dans l’écriture à plein temps. Mes chroniques, mes articles, et ma présence sur les réseaux sociaux sont désormais ma priorité. C’est un choix du coeur, mais c’est aussi un choix de raison parce qu’il faut vraiment que je m’organise.

Le 27 mars 2019

Article pionnier

Avec Back To Future, je m'engage définitivement dans une écriture d'article "à perspective". J'entends par là que dans mes analyses d'oeuvre, je m'intéresserai en particulier à un axe précis qui résonne avec mon expérience personnelle. J'envisage de réécrire les articles précédents qui ne répondent pas à cette ligne éditoriale.

Le 20 mars 2019

Back To Africa

Une Si Longue Lettre de Mariama Ba, L'enfant Noir de Camara Laye... Et puis ma participation à la présentation du concept Panafrican Stories ont éveillé ma nostalgie de l'Afrique. Ces lectures m'ont montré quel je connais peu l'Afrique. Je serai incapable d'écrire tant de page sur la Gambie. L'équipe de Panafrican Stories à quant à elle attisé mon désir tenace de construire en Afrique : de participer à son développement. Je ne sais que faire de tous ces rêves et désir. en attendant je lis.

Scenario
Originalité 100%
Acteurs
Jeux d'acteur 100%
Suspens
Rebondissement 100%
Waiting to exhale, un bel exemple de sororité. Je n'écrirai pas d'article sur ce livre, mais je suis certaine que sa lecture a marqué ma manière d'écrire. J'appréhende mieux l'écriture des faits du quotidien et du détail.

Le 26 février 2019

J’ai connu Jaha Dukureh et sa lutte contre l’excision et les mariages forcés en lisant le magazine Divas (dont je te parle bien évidemment dans un article). J’ai été tout à la fois admirative et bouleversée, de découvrir une Soninké, comme moi, qui essaie de changer les injustices sexistes qui existent au sein de notre communauté. En regardant ce documentaire, je me suis alors rappelée que c’était ça la raison pour laquelle je voulais écrire toute petite. Je voulais dire à quel point le mariage forcé me faisait peur, qu’il doit cesser… Je veux suivre l’exemple de Jaha.

Coup de coeur pour Yao

Très beau, à tous les niveaux. L'intrigue est touchante : M. Tal, célèbre acteur Français découvre pour le première fois son pays d'origine : le Sénégal. Son séjour est censé être bref, le temps de dédicacé son autobiographie. Mais il rencontre, Yao, petit garçon déterminé qui a fugué de chez lui pour lui faire signer son livre. M. Tel décide de raccompagner le Yao chez lui, à 400 km de Dakar. Ce trajet en voiture est l'occasion pour lui de renouer avec ses racines. Les paysages, les personnages riches par leur diversité et les enseignements du petit Yao, tout est magnifique.

Scénario
Captivant 37%
Personnages
Jeu d'acteurs 100%
Suspens
Rebondissement 30%
Émotions
Rires, larmes... 70%
Militant
Blackness 35%

Le 13 février 2019

Mon article sur le mariage et plus précisément sur les pressions que j’ai subit et continue à subir à ce sujet est en ligne (juste ici) ! Il marque un tournant dans ma ligne éditoriale. Il m’a rappelé point important, ce sur quoi j’ai toujours eu envie d’écrire depuis que je suis toute petite : le mariage forcé. C’est ma bataille.

J’avais aimé le film, j’ai fondu devant le livre… J’ai vu en Elisabeth Bennet, une soeur de condition. Son histoire a raisonné en moi à bien des niveaux. Et pour être tout à fait honnête, c’est la lecture de ce livre qui a motivé la remise en question de ma ligne éditoriale.

Le 22 janvier 2019

Écrire ou ne pas Écrire sur les auteurs blancs

Telle est véritablement question qui m'a occupé ces derniers jours. Ça et le racisme anti-Blancs qui a été mis sur le tapis lorsque j'ai consulté mes abonnés sur la question... Heureusement ces deux débats sont clôt pour moi. J'ai crée ce blog pour améliorer la représentation des femmes noires et/ou racisées. Or en écrivant sur des auteurs comme Dumas ou Jane Austen, j'ai eu le sentiment de me contredire. Mais au final, je vais continuer à écrire sur ce type d'auteur parce qu'il ne me semble pas correcte d'éluder une partie de mes sources d'inspiration et surtout parce que ça me permet de poser un regard Afro-Fem sur toutes ces oeuvres euro-centrées !

Writing Right

La semaine dernière j'ai eu un blocage : impossible d'écrire min chapitre 15. Pour l'écrire j'ai dû me concentrer sur sa rédaction les jours suivants pour ne pas faire de nouveau faux-bond à mon lectorat ce dimanche. Réduire la cadence de mes publications, m’a fait réaliser que je me m’impose un rythme trop soutenu. J’ai donc décidé d’écrire moins d’articles. Surtout que depuis plusieurs semaines j’ai pris l’habitude de communiquer mes idées et mes impressions via mes stories Instagram. L’objectif est de réduire la quantité, pour une meilleure qualité.

Le 15 janvier 2019

Je postule toujours. LinkedIn et Profil Culture sont devenues mes pages favorites. J’ai û envoyé une trentaine de CV. Dire mille façons différentes que j’étais motivée. Je l’étais vraiment pour travailler à My Little Paris. Mais toujours rien pour l’instant. J’avoue à être à court d’idée. Les annonces sont de plus en plus rares, et j’ai proposé ma candidature aux quelques magazines en ligne que je connais.

J’avais promis de le lire dans cet article où je liste mes objectifs lecture de l’année 2019, et je l’ai fait. La Couleur Pourpre, d’Alice Walker m’a transporté. Entre douceur et amertume, mais surtout simplicité, ce livre raconte les difficultés à s’aimer lorsque l’on ne se sent pas aimer par les autres. Mais c’est en apprenant à s’aimer, et surtout en apprenant à aimer les femmes que Celie va parvenir à dépasser le violences conjugales et paternelles. La Couleur Pourpre est véritablement le livre de la sororité noire. Cette particularité  a été en grande partie émoussée par le film de Spielberg, que j’ai regardé de nouveau pour l’occasion. 

Lecture intense

J'enchaîne les lectures à un rythme soutenu. Toni Morrison, Chimamanda Ngozie Adichie, Maryse Condé... Et ce n'est que le début. L'année dernière (en 2018 donc) j'ai découvert avec stupéfaction la quantité décrivains et d'écrivaines noir(e)s. Ma surprise a été équivalente à celle de Christophe Colomb devant le continent américain. C'est avec plaisir et une exaltation toute romanesque que je m'engage à la découverte de ces auteurs.

Le 31 décembre 2018

Mes bonnes résolutions !​

Au Revoir 2018 et Bienvenu à 2019 ! L'année débute, avec son lot de promesses avec elle. Mes bonnes résolutions sont nombreuses. Travail, santé, spiritualité, développement personnel, amour, argent : je suis sur tous les terrains. Même pour www.lafemmeenpapier.com. Je ferai de 2019, l'année où je vais augmenter la visibilité de mon site, pour qu'il soit dans les 1er requête dans les sites de recherche. Je vise aussi les 20 K d'abonnés pour mes réseaux sociaux. Alors au travail ! Je m'en vais conquérir le monde.​

Le 22 décembre 2018

Mea Culpa

Dans mon article sur la série L'Amie Prodigieuse (clique sur la photo pour le lire), j'ai été plus ou moins acerbe. Je n'ai pas apprécié les deux premiers épisodes. Mais j'ai tout de même continuer la série. Or, à partir du troisième épisode, les héroïnes deviennent des adolescentes. Elles vivent leur premiers émois amoureux et la série comme par magie plus intéressante. Je reviens donc sur ce que j'ai dis. D'autant plus que j'ai passé une nuit blanche pour finir la saison.

Le 10 décembre 2018

L’écriture de mon article En mode Divas à fond, signe mon come-back. Finit la déprime, je me remets en selle ! peu importe où ça me mène. Tant pis même si je fais du sur place. Je suis fière d’avoir créer ce site all by myself. Fière de l’alimenter. Et surtout j’aime le faire. Alors je vais continuer à le faire de mon mieux. Et ce magazine à grandement contribué à mon regain d’optimisme. En le lisant, les idées d’articles, on jaillit de toutes parts dans mon esprit comme du popcorn trop chaud. Je n’ai donc pas eu le choix de reprendr. 

Le 2 décembre 2018

Break Down

Découragement total. Après avoir eu un diagnostic sur mon Instagram par la designer des Acajoues, je me suis sentie tellement découragée. Elle m'a conseillé de faire plus simple, plus de photos et moins de texte. Tout ce que j'ai fait m'a semblé inutile. Je ne sais plus quoi faire...

Des photos réalistes, prise au cours de véritable sur le terrain. Essentiellement des portraits.

Quelques une des principales catastrophes humaines qui ont secoué les États-Unis sont racontées de photos en photos. La pauvreté causée par la Grande Dépression et le camp de rétention des japonais pendant la Seconde Guerre Mondiale.

J’ai vraiment beaucoup aimé cette exposition. L’artiste à su saisir de manière talentueuse la souffrance, le dénuement, l’injustice des situations dont elle témoigne. J’ai vraiment été saisie par la profondeur de son travail, résolument politique.

Le 16 novembre 2018

Depuis que j’ai vu le film : impossible de me sortir ses sons de la tête. IL a eu le même effet que Dirty Dancing sur moi… J’écris donc en musique.

Le 14 novembre 2018

À l'assaut d'Instagram

Je ne suis pas la première, je ne serai pas la dernière. Je me prends au jeu d'Instagram. Alors que je voulais le consacrer uniquement à mes citations, je publie de plus en plus de photos de mon quotidien. Je ne fais seulement ça pour augmenter ma visibilité. Je le fais aussi parce que me raconter me fait du bien et peut peut-être en faire.

Le 07 novembre 2018

Publication de Bouba !

Plusieurs semaines que je travaille dessus et enfin je l’ai fini. Cette nouvelle m’a vraiment pris du temps. Mais elle me tenait beaucoup à coeur. Depuis longtemps, j’avais l’idée de l’écrire et puis elle parle d’un sujet personnel.

Le 30 octobre 2018

Il était une fois sur Netflix

Nappily Ever After, un conte de fée moderne où la princesse apprends à ne plus être parfaite et à porter l'afro. Écrire ma chronique sur ce film m'a fat réaliser deux choses : d'une part je devrais écrire aussi sur des séries, et d'autre part, je vais désormais écrire des articles complet pour les films que je regarde. J'ai dû abréger mon propos pour le publier sur Facebook (et encore plus sur Instagram !).

Expo : Les impressionnistes à Londres

Ça c'est de Camille Pissarro, mon coup de coeur de l'expo (ce tableau n'était pas exposé)

Je suis fan des impressionnistes ! Des descriptions par touche qui privilégie le ressentie et les jeux de lumière : c’est comme ça que moi-même j’essaie d’écrire. Cette expo était pile pour moi, car non seulement j’ai pu découvrir des tableaux inédits (les peintures de l’Assemblée par Monet m’ont captivé), découvrir des nouveaux peintres (ma culture à ce niveau-là est très limité), mais aussi me replonger dans les années 1870/1871 : chute de Napoléon III et proclamation de la IIIe république. Pour l’occasion le Petit Palais a recréer une vraie ambiance anglaise de l’époque. Si tu as lu les livres de Maupassant ou Zola, tu peux imaginer le décor.

Le 19 octobre 2018

Sold out

Les exemplaires de mon livre à Violette&Co ont été vendu ! Je suis grave contente, car c’est l’une de mes librairies préférées. Il faut vite que je commande de nouveaux exemplaires.

Le 17 octobre 2018

Nouvelles Rubriques

Qu'est-ce qe je raconte ?-5

J’ai lancé sur Facebook deux nouvelles rubriques qui reprennent ce journal de bord. Je me suis dit que c’était intéressant de développer sur les réseaux sociaux cette partie du site qui en ait en faite le coeur.

Dilemme résolu

 J’ai finalement opté pour l’article sur Marianne et le garçon noir. Comment j’ai fait mon choix ? Lundi en rentrant chez moi, j’ai croisé, encore une fois, des policiers à Pte Vincennes en train de fouiller des petits noirs… Mon impuissance m’a fait bouillonnée. J’ai regretté de ne pas avoir fait du droit. Du coup, j’ai fait ce que je sais faire : écrire. 

Mademoiselle de Joncquières

J'ai vu cet affiche dans le métro, alors maintenant il fallait absolument que j'aille voir ce film : oui je l'avoue, je suis abonnée à ce genre de film historique...
Alors je l'ai vu ! Petite review du film : (j'y suis à l'aveugle, sans avoir vu la BA) l'histoire d'une duchesse quittée par son amant, qui décide de se venger. Sa vengeance ? lui faire épouser une "putain". Pour un marquis c'est une humiliation, surtout qu'à l'époque on divorce pas trop. La duchesse voulait donner une leçon au marquis, mais au final c'est elle qui apprend que se venger s'est se faire du mal à soi-même.

Le 30 septembre 2018

J'ai testé le club de lecture Read!

Vraiment à la hauteur de mes espoir. Petit bar africanisé (O’ Maki), accueil chaleureux et débat avec trois des auteurs du livre sur fond de Vegedream et  Sarkodie ! Les discussions autour de Marianne et le garçon noir étaient riches et légères malgré le sujet lourd du livre (violences policières et masculinité noire).

Je prépare une critique du livre dans la semaine.

Marianne et le petit garçon noir de Léonora Miano

6 mois qu'il est sur la pile de mes livres à lire. J'ai un club de lecture le 30 septembre autour de ce livre, alors là je m'y mets.

Le 18 septembre 2018

J'écris, j'écris, j'écris

Je retravaille une vielle nouvelle écrite il y a 1 an et sur un petit poème pour alimenter lafemmeenpapier.
Le 16 septembre 2018

LANCEMENT DE MA PAGE FACEBOOK

Je vais publier tous les dimanche une chronique, à partir d’aujourd’hui.  Le prologue de ma chronique « Le sang de ma mère » est en ligne !

Les Trois Mousquetaires

Tome I fini ! Ce livre va rejoindre la liste de mes classiques. Impatiente de lire le tome II.

Le 11 septembre 2018

Premier mail de refus

Je nai pas eu droit au classique

« Merci pour votre intérêt pour notre entreprise. Après examen de celle-ci, votre profil ne correspond pas à nos besoins immédiats sur ce poste. » 

Mais ça reste une déception. Adieu job de rêve.

BlacKkKlansman

Humour 65%
Scénario 80%
Politique 45%
Acteurs 85%
Les Afros 100%
Le 6 septembre 2018

Mon premier entretien d'embauche comme rédactrice web

Entretien pour le Magazine Femme d’Influence = poste de rêve à mes yeux puisque j’adore ce magazine.

Le 28 aout 2018

J'écris une chronique pour Rocambole

Application en développement qui veut propose des textes à consommer comme des séries : je leur écris une chronique de 6 épisodes  pour leurs  texts sur Facebook (bonne occasion de me faire lire).