À propos

Pour la petite histoire

Nous sommes…

La Femme en Papier est un collectif d’écrivaines noires musulmanes qui écrivent les livres qu’elles veulent lire. Ce sont aussi des animatrices et accompagnatrices à l’écriture qui créent des espaces de dialogues et de création littéraire. Dans le sillage des militantes afrofeministes et féministes décoloniales nous voulons mettre notre passion de l’écriture et de lecture au service pour questionner, défier et ré-imaginer.  Nous nous inscrivons à la fois dans la lignée des militantes des féminismes Noires qu’elles soient afroféministes ou féministe africaines et de la caraïbes et dans la perspective des travaux de l’historien Cheik Anta Diop, afin de valoriser les cultures africaines et  afrodescendantes (langues, arts….).

La Femme en Papier, c’est chaque femme noire musulmane qui souhaite écrire, qui souhaite promouvoir des textes avec des héroïnes et des histoires qui contredisent les stéréotypes sur elle. Celle qui souhaite lire des livres qui la représente elle et non pas l’idée qu’on se fait d’elle. Celle qui souhaite publier des livres sans se soumettre aux impératifs de maisons d’édition qui s’obstinent à essentialiser nos vécus. Pour rendre visible les marges dans lesquelles nous sommes souvent releguées du fait de notre  genre, race et/ou religion., nous nous regroupons pour nous raconter. 

Nous voulons

Nous voulons lire des histoires avec des personnages, des vécus et des imaginaires qui parlent de nous avec toutes notre complexité et nuances 

Sortir des cadres imposées par les maisons d’Éditions et autre magazine avides de sensationnalisme et d’exotisation. 

Apporter notre contribution nécessaire aux luttes pour la justice, contre la négrophobie,   le sexisme, l’islamophobie et le capitalisme. 

Nous voulons faire entendre dans nos voix plurielles et singulières, collectives et individuelles. 

Nous voulons nous rendre visibles, dans des communautés où l’on se sent constamment reléguée dans les marges.

 Nous proposons

  • Une revue de création littéraire qui propose des articles et des textes de fictions basées sur une réflexion féministe. 
  • L’analyse critique de l’actualité et de nos structures historiques pour permettre une prise de conscience.
  • Des accompagnements à l’écriture. Un accompagnement qui rend aux femmes noires musulmanes la narration de leurs histoires et un accompagnement qui va démocratiser l’accès à l’écriture. L’idée est de démocratiser le geste d’écriture. 
  • L’édition des textes afin de permettre à la fois la diffusion de ce type de littérature et assurer aux écrivaines noires musulmanes d’avoir une rémunération juste, ainsi qu’une autonomie dans la gestion de leur carrière. L’organisation en collectif est une manière de se soutenir et de proposer un modèle professionnel concurrent aux classiques.

La Femme en papier, c’est une littérature par et pour nous, femmes noires et musulmanes.

Facebook

Pour être toujours au courant de mes publications : articles et chroniques.

Instagram

Des citations inspirantes et ma vie de jeune écrivaine en photos.